Chemin pour l’avent 2019

« Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule ; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.»  Ésaïe 9:6

Ésaïe a écrit « On l’appellera Conseiller merveilleux, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix »

Qui est cet enfant, dont la naissance fait exulter de joie le ciel et la terre ?
Les mots s’amassent et se bousculent, quand il leur faut dire qui il est :

« Conseiller admirable, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix » : Ainsi parlons-nous à la crèche de Bethléem, ainsi essayons-nous de concevoir ce que contient pour nous le seul nom de Jésus. Mais ces mots ne sont rien d’autre, au fond, qu’un silence d’adoration devant l’inexprimable, devant le Dieu présent sous la forme d’un enfant des hommes.

Commentaire du pasteur Dietrich Bonhoeffer

1er dimanche de l’Avent : Conseiller Admirable

« Conseiller admirable » : ainsi est appelé cet enfant. En lui s’est produit le miracle des miracles : Dieu est devenu homme, la parole a été faite chair. Mais parce qu’il est le propre miracle de Dieu, il est aussi lui-même source de tout miracle et de tout conseil.

Dietrich Boenhoffer

Dimanche 1er décembre 2019 : Ésaïe 55.1-13

« Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, même celui qui n’a pas d’argent! Venez, achetez et mangez, venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien payer!

Pourquoi pesez-vous de l’argent pour ce qui ne nourrit pas? Pourquoi travaillez-vous pour ce qui ne rassasie pas? Écoutez-moi donc, et vous mangerez ce qui est bon, et votre âme se délectera de mets succulents.

Prêtez l’oreille, et venez à moi, écoutez, et votre âme vivra: Je traiterai avec vous une alliance éternelle, pour rendre durables mes faveurs envers David.

Voici, je l’ai établi comme témoin auprès des peuples, comme chef et dominateur des peuples. Voici, tu appelleras des nations que tu ne connais pas, et les nations qui ne te connaissent pas accourront vers toi, à cause de l’Éternel, ton Dieu, du Saint d’Israël, qui te glorifie.

Cherchez l’Éternel pendant qu’il se trouve; Invoquez-le, tandis qu’il est près. Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme d’iniquité ses pensées; qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui, A notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner.

Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Éternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées.

Comme la pluie et la neige descendent des cieux, et n’y retournent pas sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fait germer les plantes, sans avoir donné de la semence au semeur et du pain à celui qui mange,

Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche: elle ne retourne point à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli mes desseins. Oui, vous sortirez avec joie, et vous serez conduits en paix; les montagnes et les collines éclateront d’allégresse devant vous, et tous les arbres de la campagne battront des mains. Au lieu de l’épine s’élèvera le cyprès, au lieu de la ronce croîtra le myrte; et ce sera pour l’Éternel une gloire, un monument perpétuel, impérissable.« 

Chant : Enseigne nous à bien compter nos jours JEM 196

Lundi 2 décembre 2019 : Psaumes 32:1-11

« De David. Cantique. Heureux celui à qui la transgression est remise, à qui le péché est pardonné! Heureux l’homme à qui l’Éternel n’impute pas d’iniquité, et dans l’esprit duquel il n’y a point de fraude!

Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, Je gémissais toute la journée; Car nuit et jour ta main s’appesantissait sur moi, ma vigueur n’était plus que sécheresse, comme celle de l’été. -Pause.

Je t’ai fait connaître mon péché, je n’ai pas caché mon iniquité; j’ai dit: J’avouerai mes transgressions à l’Éternel! Et tu as effacé la peine de mon péché. -Pause.

Qu’ainsi tout homme pieux te prie au temps convenable! Si de grandes eaux débordent, elles ne l’atteindront nullement.
Tu es un asile pour moi, tu me garantis de la détresse, tu m’entoures de chants de délivrance. -Pause.

Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi.

Ne soyez pas comme un cheval ou un mulet sans intelligence; on les bride avec un frein et un mors, dont on les pare, afin qu’ils ne s’approchent point de toi.

Beaucoup de douleurs sont la part du méchant, mais celui qui se confie en l’Éternel est environné de sa grâce.

Justes, réjouissez-vous en l’Éternel et soyez dans l’allégresse! Poussez des cris de joie, vous tous qui êtes droits de cœur!« 

Chant : Sonde moi O Dieu AEC 432

Mardi 3 Décembre 2019 : Ésaïe 11:1-10

« Puis un rameau sortira du tronc d’Isaï, et un rejeton naîtra de ses racines.

L’Esprit de l’Éternel reposera sur lui: Esprit de sagesse et d’intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de l’Éternel.

Il respirera la crainte de l’Éternel; Il ne jugera point sur l’apparence, Il ne prononcera point sur un ouï-dire.

Mais il jugera les pauvres avec équité, et il prononcera avec droiture sur les malheureux de la terre; il frappera la terre de sa parole comme d’une verge, et du souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant.

La justice sera la ceinture de ses flancs, et la fidélité la ceinture de ses reins.

Le loup habitera avec l’agneau, et la panthère se couchera avec le chevreau; le veau, le lionceau, et le bétail qu’on engraisse, seront ensemble, et un petit enfant les conduira.

La vache et l’ourse auront un même pâturage, leurs petits un même gîte; et le lion, comme le bœuf, mangera de la paille.

Le nourrisson s’ébattra sur l’antre de la vipère, et l’enfant sevré mettra sa main dans la caverne du basilic.

Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte; car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent.

En ce jour, le rejeton d’Isaï sera là comme une bannière pour les peuples; les nations se tourneront vers lui, et la gloire sera sa demeure.« 

Chant : Viens nous parler – John Featherstone

Mercredi 4 Décembre 2019 : Ésaïe 28:23-29

« Prêtez l’oreille, et écoutez ma voix! Soyez attentifs, et écoutez ma parole!

Celui qui laboure pour semer laboure-t-il toujours? Ouvre-t-il et brise-t-il toujours son terrain?

N’est-ce pas après en avoir aplani la surface qu’il répand de la nielle et sème du cumin; qu’il met le froment par rangées, l’orge à une place marquée, et l’épeautre sur les bords?

Son Dieu lui a enseigné la marche à suivre, Il lui a donné ses instructions.

On ne foule pas la nielle avec le traîneau, et la roue du chariot ne passe pas sur le cumin; mais on bat la nielle avec le bâton, et le cumin avec la verge.

On bat le blé, mais on ne le bat pas toujours; on y pousse la roue du chariot et les chevaux, mais on ne l’écrase pas.

Cela aussi vient de l’Éternel des armées; admirable est son conseil, et grande est sa sagesse. »

Chant : Saint Esprit Dieu de Lumière AEC 507

Jeudi 5 Décembre 2019 : Jean 14 : 15-30

« Si vous m’aimez, gardez mes commandements.

Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous.

Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous. Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus; mais vous, vous me verrez, car je vis, et vous vivrez aussi.

En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et que je suis en vous.

Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui.

Jude, non pas l’Iscariot, lui dit: Seigneur, d’où vient que tu te feras connaître à nous, et non au monde?

Jésus lui répondit : Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.

Celui qui ne m’aime pas ne garde point mes paroles. Et la parole que vous entendez n’est pas de moi, mais du Père qui m’a envoyé.

Je vous ai dit ces choses pendant que je demeure avec vous. Mais le consolateur, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.

Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne.

Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point.

Vous avez entendu que je vous ai dit: Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père; car le Père est plus grand que moi.

Et maintenant je vous ai dit ces choses avant qu’elles arrivent, afin que, lorsqu’elles arriveront, vous croyiez.

Je ne parlerai plus guère avec vous; car le prince du monde vient. Il n’a rien en moi; mais afin que le monde sache que j’aime le Père, et que j’agis selon l’ordre que le Père m’a donné, levez-vous, partons d’ici. »

Chant : Que l’Esprit de vérité JEM 590

Vendredi 6 Décembre 2019 : Actes 20:25-35

« Et maintenant voici, je sais que vous ne verrez plus mon visage, vous tous au milieu desquels j’ai passé en prêchant le royaume de Dieu.

C’est pourquoi je vous déclare aujourd’hui que je suis pur du sang de vous tous, car je vous ai annoncé tout le conseil de Dieu, sans en rien cacher.

Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Église du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang.

Je sais qu’il s’introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n’épargneront pas le troupeau, et qu’il s’élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux.

Veillez donc, vous souvenant que, durant trois années, je n’ai cessé nuit et jour d’exhorter avec larmes chacun de vous.

Et maintenant je vous recommande à Dieu et à la parole de sa grâce, à celui qui peut édifier et donner l’héritage avec tous les sanctifiés.

Je n’ai désiré ni l’argent, ni l’or, ni les vêtements de personne. Vous savez vous-mêmes que ces mains ont pourvu à mes besoins et à ceux des personnes qui étaient avec moi.

Je vous ai montré de toutes manières que c’est en travaillant ainsi qu’il faut soutenir les faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur, qui a dit lui-même: Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. »

Chant : Éternel fais moi connaître tes voix JEM 4

Samedi 7 Décembre 2019 : Romains 11:33-35

« O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles!

Car qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller? Qui lui a donné le premier, pour qu’il ait à recevoir en retour?

C’est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen! »

Chant : Abba Père- JEM 1054

2ème dimanche de l’Avent : Dieu puissant

« Dieu puissant » : ainsi est appelé cet enfant. Dans la crèche il n’est personne d’autre que Dieu lui-même. En l’enfant de Marie habite le Dieu tout-puissant. Il est pauvre comme nous, misérable et abandonné comme nous, homme de chair et de sang comme nous ; notre frère. Et pourtant il est Dieu, il est force. Où donc est la force de cet enfant ?

Dans l’amour divin qui a fait de lui notre égal. Sa misère dans la crèche, telle est sa force. Avec la force de l’amour, il vient à bout de l’abîme qui sépare Dieu de l’homme.

Dietrich Boenhoffer

Dimanche 8 Décembre 2019 : Psaume 24 Psaume de David.

« A l’Éternel la terre et ce qu’elle renferme, le monde et ceux qui l’habitent! Car il l’a fondée sur les mers, et affermie sur les fleuves.

Qui pourra monter à la montagne de l’Éternel? Qui s’élèvera jusqu’à son lieu saint? – Celui qui a les mains innocentes et le cœur pur; celui qui ne livre pas son âme au mensonge, et qui ne jure pas pour tromper.

Il obtiendra la bénédiction de l’Éternel, la miséricorde du Dieu de son salut.

Voilà le partage de la génération qui l’invoque, de ceux qui cherchent ta face, de Jacob! -Pause.

Portes, élevez vos linteaux; élevez-vous, portes éternelles! Que le roi de gloire fasse son entrée! Qui est ce roi de gloire? L’Éternel fort et puissant, L’Éternel puissant dans les combats.

Portes, élevez vos linteaux; élevez-les, portes éternelles! Que le roi de gloire fasse son entrée! Qui donc est ce roi de gloire? L’Éternel des armées: voilà le roi de gloire! -Pause. »

Chant : Qui est ce roi JEM 1010

Lundi 9 Décembre 2019 : Psaume145

« Louange. De David. Je t’exalterai, ô mon Dieu, mon roi! Et je bénirai ton nom à toujours et à perpétuité.

Chaque jour je te bénirai, et je célébrerai ton nom à toujours et à perpétuité. L’Éternel est grand et très digne de louange, et sa grandeur est insondable.

Que chaque génération célèbre tes œuvres, et publie tes hauts faits! Je dirai la splendeur glorieuse de ta majesté; je chanterai tes merveilles. On parlera de ta puissance redoutable, et je raconterai ta grandeur.

Qu’on proclame le souvenir de ton immense bonté, et qu’on célèbre ta justice! L’Éternel est miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté.

L’Éternel est bon envers tous, et ses compassions s’étendent sur toutes ses œuvres. Toutes tes œuvres te loueront, ô Éternel!

Et tes fidèles te béniront. Ils diront la gloire de ton règne, et ils proclameront ta puissance, Pour faire connaître aux fils de l’homme ta puissance et la splendeur glorieuse de ton règne.

Ton règne est un règne de tous les siècles, et ta domination subsiste dans tous les âges. L’Éternel soutient tous ceux qui tombent, et il redresse tous ceux qui sont courbés.

Les yeux de tous espèrent en toi, et tu leur donnes la nourriture en son temps. Tu ouvres ta main, et tu rassasies à souhait tout ce qui a vie.

L’Éternel est juste dans toutes ses voies, et miséricordieux dans toutes ses œuvres. L’Éternel est près de tous ceux qui l’invoquent, de tous ceux qui l’invoquent avec sincérité;

Il accomplit les désirs de ceux qui le craignent, il entend leur cri et il les sauve. L’Éternel garde tous ceux qui l’aiment, et il détruit tous les méchants.

Que ma bouche publie la louange de l’Éternel, et que toute chair bénisse son saint nom, à toujours et à perpétuité! »

Chant : Dieu tout puissant JEM 66

Mardi 10 Décembre 2019 : Job 9 :1-11

« Job prit la parole et dit: Je sais bien qu’il en est ainsi; comment l’homme serait-il juste devant Dieu? S’il voulait contester avec lui, sur mille choses il ne pourrait répondre à une seule.

A lui la sagesse et la toute-puissance: qui lui résisterait impunément? Il transporte soudain les montagnes, il les renverse dans sa colère. Il secoue la terre sur sa base, et ses colonnes sont ébranlées. Il commande au soleil, et le soleil ne paraît pas; il met un sceau sur les étoiles. Seul, il étend les cieux, il marche sur les hauteurs de la mer. Il a créé la Grande Ourse, l’Orion et les Pléiades, et les étoiles des régions australes.

Il fait des choses grandes et insondables, des merveilles sans nombre. Voici, il passe près de moi, et je ne le vois pas, il s’en va, et je ne l’aperçois pas. »

Chants :

Que Dieu se montre seulement AEC 68

Qui donc dans le ciel JEM 276

Mercredi 11 Décembre 2019 : Ésaïe 40

« Consolez, consolez mon peuple, dit votre Dieu. Parlez au cœur de Jérusalem, et criez lui que sa servitude est finie, que son iniquité est expiée, qu’elle a reçu de la main de l’Éternel au double de tous ses péchés.

Une voix crie: préparez au désert le chemin de l’Éternel, aplanissez dans les lieux arides une route pour notre Dieu. Que toute vallée soit exhaussée, que toute montagne et toute colline soient abaissées! Que les coteaux se changent en plaines, et les défilés étroits en vallons!

Alors la gloire de l’Éternel sera révélée, et au même instant toute chair la verra; car la bouche de l’Éternel a parlé. Une voix dit: crie! Et il répond: que crierai-je? Toute chair est comme l’herbe, et tout son éclat comme la fleur des champs. L’herbe sèche, la fleur tombe, quand le vent de l’Éternel souffle dessus. Certainement le peuple est comme l’herbe: L’herbe sèche, la fleur tombe; mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement.

Monte sur une haute montagne, Sion, pour publier la bonne nouvelle; élève avec force ta voix, Jérusalem, pour publier la bonne nouvelle; élève ta voix, ne crains point, dis aux villes de Juda: Voici votre Dieu!

Voici, le Seigneur, l’Éternel vient avec puissance, et de son bras il commande; voici, le salaire est avec lui, et les rétributions le précèdent. Comme un berger, il paîtra son troupeau, il prendra les agneaux dans ses bras, et les portera dans son sein; il conduira les brebis qui allaitent.

Qui a mesuré les eaux dans le creux de sa main, pris les dimensions des cieux avec la paume, et ramassé la poussière de la terre dans un tiers de mesure? Qui a pesé les montagnes au crochet, et les collines à la balance?

Qui a sondé l’esprit de l’Éternel, et qui l’a éclairé de ses conseils? Avec qui a-t-il délibéré pour en recevoir de l’instruction? Qui lui a appris le sentier de la justice? Qui lui a enseigné la sagesse, et fait connaître le chemin de l’intelligence?

Voici, les nations sont comme une goutte d’un seau, elles sont comme de la poussière sur une balance; voici, les îles sont comme une fine poussière qui s’envole. Le Liban ne suffit pas pour le feu, et ses animaux ne suffisent pas pour l’holocauste. Toutes les nations sont devant lui comme un rien, elles ne sont pour lui que néant et vanité. A qui voulez-vous comparer Dieu? Et quelle image ferez-vous son égale?

C’est un ouvrier qui fond l’idole, et c’est un orfèvre qui la couvre d’or, et y soude des chaînettes d’argent. Celui que la pauvreté oblige à donner peu choisit un bois qui résiste à la vermoulure; il se procure un ouvrier capable, pour faire une idole qui ne branle pas.

Ne le savez-vous pas? Ne l’avez-vous pas appris? Ne vous l’a-t-on pas fait connaître dès le commencement? N’avez-vous jamais réfléchi à la fondation de la terre?

C’est lui qui est assis au-dessus du cercle de la terre, et ceux qui l’habitent sont comme des sauterelles; il étend les cieux comme une étoffe légère, il les déploie comme une tente, pour en faire sa demeure. C’est lui qui réduit les princes au néant, et qui fait des juges de la terre une vanité; Ils ne sont pas même plantés, pas même semés, leur tronc n’a pas même de racine en terre: il souffle sur eux, et ils se dessèchent, et un tourbillon les emporte comme le chaume.

A qui me comparerez-vous, pour que je lui ressemble? dit le Saint. Levez vos yeux en haut, et regardez! Qui a créé ces choses? Qui fait marcher en ordre leur armée? Il les appelle toutes par leur nom; par son grand pouvoir et par sa force puissante, il n’en est pas une qui fasse défaut.

Pourquoi dis-tu, Jacob, pourquoi dis-tu, Israël: ma destinée est cachée devant l’Éternel, mon droit passe inaperçu devant mon Dieu? Ne le sais-tu pas? Ne l’as-tu pas appris? C’est le Dieu d’éternité, l’Éternel, qui a créé les extrémités de la terre; il ne se fatigue point, il ne se lasse point; on ne peut sonder son intelligence.

Il donne de la force à celui qui est fatigué, et il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance. Les adolescents se fatiguent et se lassent, et les jeunes hommes chancellent; Mais ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles; ils courent, et ne se lassent point, Ils marchent, et ne se fatiguent point. »

Chant : Qui est comparable JEM 704

Jeudi 12 Décembre 2019 : Luc 4 :1-14

« Jésus, rempli du Saint-Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l’Esprit dans le désert, où il fut tenté par le diable pendant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, après qu’ils furent écoulés, il eut faim.

Le diable lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne à cette pierre qu’elle devienne du pain. Jésus lui répondit: Il est écrit: L’Homme ne vivra pas de pain seulement.

Le diable, l’ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et lui dit: Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes; car elle m’a été donnée, et je la donne à qui je veux. Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi. Jésus lui répondit: il est écrit: tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.

Le diable le conduisit encore à Jérusalem, le plaça sur le haut du temple, et lui dit: si tu es Fils de Dieu, jette-toi d’ici en bas; car il est écrit: Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet, afin qu’ils te gardent; et: ils te porteront sur les mains, de peur que ton pied ne heurte contre une pierre. Jésus lui répondit: il est dit: tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.

Après l’avoir tenté de toutes ces manières, le diable s’éloigna de lui jusqu’à un moment favorable.

Jésus, revêtu de la puissance de l’Esprit, retourna en Galilée, et sa renommée se répandit dans tout le pays d’alentour. Il enseignait dans les synagogues, et il était glorifié par tous.« 

Chant : Car Dieu est un Dieu puissant JEM 385